Lune Noire - W0llen

Aller en bas

Lune Noire - W0llen

Message par Willow54 le Jeu 19 Mai - 22:30

Depuis presque 2 ans maintenant (et avec d'énormes pauses interminables et impardonnables), j'écris une histoire qui se nomme Lune Noire, et qui est plutôt sombre.
Je préviens de suite, cette fiction n'a aucun but moralisateur ou dénonciateur, c'est juste récréatif. Ne cherchez donc rien dans ce sens. Je me base souvent sur des clichés, donc excusez moi si cela vous dérange, mais rien ne vous oblige à me lire.
Autre détail, plus important et qui peut gêner certains, l'action se passe dans un monde futuriste et a des tendances fantastiques, qui peuvent être à la limite de l'horreur. Je ne passerai aucun tabou sous silence, aussi attendez vous à la possibilité de l'apparence implicite et/ou explicite d'utilisation de drogues, sexe (mentionné, pas décrit. AMEN! XD), violence, folie, orientation sexuel, grossesse prématurée, langage insultant et humiliant, romance... Encore une fois, si n'importe lequel de ces thèmes vous gênes, merci de ne pas lire ou de sauter ces passages. Je ne cherche pas à rejoindre un quelconque mouvement littéraire, je veux juste écrire, et le résultat est la fiction qui suivra prochainement.
Aussi, veuillez m'excuser pour les fautes de français. Tout commentaire se feront sur l'ancien forum, merci.


Voici un résumé:

Lorsque Katlynn et ses amies se rendent à une boite de nuit pour fêter la fin du premier trimestre, la lycéenne est loin de se douter que sa vie vient de prendre un tournant pour le pire. Aytros, sa mégalopole natale, est le terrain de jeu de plusieurs forces criminelles sombres et sanguinaires qui pourraient bien la pousser à bout. Quand sa vie quotidienne bascule, elle n'a plus le choix...


Dernière édition par Willow54 le Ven 20 Mai - 18:28, édité 2 fois
avatar
Willow54
Shy
Shy

Messages : 4
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 23
Localisation : In the twinkling star-filled night sky

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune Noire - W0llen

Message par Jien le Jeu 19 Mai - 22:33

Superbe synopsis will ! Tu l'a revu depuis ton histoire ?

_________________
Jièn@Grosdurfragile:/$ sudo rm -rf /*

Nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
avatar
Jien
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 23
Localisation : Somewhere in the Matrix...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune Noire - W0llen

Message par Willow54 le Jeu 19 Mai - 22:52

Merci! Very Happy oui je l'ai revu. Tout a changé, ou presque... Aucun de ces thèmes ne te dérangent?
J'ai hâte de voir vos réactions...


Dernière édition par Willow54 le Ven 20 Mai - 18:28, édité 1 fois
avatar
Willow54
Shy
Shy

Messages : 4
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 23
Localisation : In the twinkling star-filled night sky

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune Noire - W0llen

Message par Jien le Ven 20 Mai - 13:20

Nan rien ne me dérange. Tu n'as plus qu'a poster !

_________________
Jièn@Grosdurfragile:/$ sudo rm -rf /*

Nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
avatar
Jien
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 23
Localisation : Somewhere in the Matrix...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune Noire - W0llen

Message par jøke le Ven 20 Mai - 20:45

sa a l'air cool j'aime bien les histoire choc
avatar
jøke
Shy
Shy

Messages : 36
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 48
Localisation : dans mon lit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune Noire - W0llen

Message par Archeo le Dim 22 Mai - 20:17

Bof, moi ça me choque pas en général, même si je râlerai peut-être pour la forme ^^
Bonne chance Willy !
avatar
Archeo
Actif mon pote !
Actif mon pote !

Messages : 113
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 33
Localisation : Quelque part, au milieu de nulle part.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune Noire - W0llen

Message par Willow54 le Sam 28 Mai - 23:02

Playlist:
30 Seconds To Mars - Stranger In A Strange Land

Prologue




Lancinante, brûlante, criarde et assommante, la douleur était partout. Mes pieds étaient écrasées par la distance qu'elle avait parcourue, mes poumons n'avaient pas assez d'air, ma gorge était sèche, ses yeux en larmes, et les miens presque aveuglés. Les muscles de mes jambes me criaient, me hurlaient leurs douleurs, leurs fatigues, mon ventre se soulevait, encore et encore, pour absorber de l'air, toujours plus d'air, et ce n'était toujours pas suffisant. Mes bras nus étaient parcourus de coupures, en sang, et mes doigts, ensanglantés, parfois sans ongles, étaient rouges vifs. Mon visage, rouge d'effort, où ses larmes coulées à flots, où ma bouche, grande ouverte, avalait des litres d'air, était crispé dans l'effort de me focaliser sur autre chose que ma douleur. Mes poumons protestaient contre l'effort, et mon cœur battait, très vite, trop rapidement, trop bruyamment pour que mon cerveau ne puisse comprendre quoique ce soit, à travers la douleur de se retrouver, tête la première, violemment plaquée contre le sol. Mes oreilles sifflaient, et tout était si loin qu'il me fallu un moment, je ne sais pas combien de précieuses secondes, avant d'entendre autre chose. Je ne comprenais rien, mais je savais que quelque chose d'horrible allait prendre place, ici et maintenant.

Comme si rien ne s'était passé avant...


Mon dos, mes côtes et surtout ma colonne vertébrale protestèrent lourdement lorsque je leva la tête vers le ciel. Lui, il était clair, bleu orangé, comme si tout allait bien, avec une brillance qui m'aveugla et qui n'arrangeait en rien mon maux de tête. Je cligna plusieurs fois des yeux, et les concentrèrent vers là-haut, en ignorant le hurlement et les battements dans mes oreilles. Le soleil n'était pas dans mon champ de vision, il devait se coucher, lui, tranquillement, dans l'horizon. Si je n'avais pas été aussi mal, j'aurais hurlée de dégoût face à cette indifférence. Mais ma respiration ne se calmait pas, et mes poumons allait sûrement explosé. De l'air, de l'air... ! Plusieurs choses arrachèrent alors ma concentration. Des scintillements dans le ciel, alors qu'un immense gratte-ciel me cachait à présent l'endroit où se trouvait le ciel il y a quelques instants. Un peu plus loin, je pouvais admirer un quartier de la lune, assombrie depuis exactement deux semaines.

Depuis la nuit où la lune est devenue noire...


J'avais mal, contre ce sol froid, mais je savais que si j'essayais de me lever, ça serait pire. La douleur, lancinante, remontait le long de mon dos, et je sentais plusieurs hématomes naissant un peu partout sur mon corps. J'avais si mal, et pourtant, pendant un instant, je pus admirer le ciel, tranquillement, les oreilles assourdies, mais les yeux clairvoyants. Le ciel orangé, la lune plus sombre que d'habitude, sans trace de vie, les étoiles naissantes, l'ombre grandissante de la tour, et surtout, ces petites choses qui scintillaient si paisiblement, si rapidement, comme des petites lampes qui grandissaient, qui s'allumaient, puis s'éteignaient, et recommençaient, par courtes intermittences, et, de temps à autres, m'éblouissaient de leurs lueurs orangées. Le soleil devait être de cette couleur, en ce moment...
J'entendis un grognement sourd, puis comme un hurlement déchiré et strident, long et assourdissant. Le sol vibra tant le son était puissant. Quand mon attention fut arraché du ciel par le bâtiment vitré, qui semblait crier sa peine, j'avais l'impression d'avoir une balle rebondissante dans ma boite crânienne. Plusieurs craquements, qui se rapprochaient de plus en plus de moi, me firent baisser les yeux vers les étages du bâtiment qui se trouvaient à mon niveau, et enfin, pendant qu'il poussait encore son cri plaintif, je compris, avec horreur, ce qu'il se passait. La terreur qui me saisit me paralysa. Le sol vibra, grogna. L'eau continua de couler dans une cascade assourdissante, sans s'arrêter, et je sus alors qu'elle ne s'arrêterait pas, qu'elle m'engloutirait. Et malgré tout, presque caché par ma douleur, par ma peur, par ma panique, par ce vacarme, ou par le ciel, au loin, il me sembla entendre le son d'une voix liquide.

… Pourquoi ?
Comment avons nous pu arrivées à ça?

...Je sais, moi. Et j'en suis désolée...

avatar
Willow54
Shy
Shy

Messages : 4
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 23
Localisation : In the twinkling star-filled night sky

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune Noire - W0llen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum